Alice Anderson

Le premier volume de la collection « Connexions\Collections » est consacré à l’artiste franco-britannique Alice Anderson qui a été invitée à dialoguer avec les objets du musée d’Art moderne de Fontevraud, en plaçant ses propres œuvres dans les interstices du parcours des collections permanentes.

Cette publication contient des textes des commissaires d’exposition ainsi qu’un entretien avec l’artiste. Elle est enrichie de nombreuses illustrations, incluant des prises de vue in situ.

 

« Il y a un pouvoir dans chaque objet qui va bien au-delà de sa simple fonction primaire. Pour ma part, j’ai toujours noué des liens avec des entités non-humaines. En tant que tels, les objets ont une puissance d’interaction et échangent aussi bien entre eux qu’avec nous, dans un langage universel que je retrouve intrinsèquement dans la danse. Danser, c’est retrouver la Nature qui est en soi.

 

Mes choix ne reposent pas sur des critères « esthétisants ». L’esthétique en soi ne m’intéresse pas. Quand j’ai visité les salles du musée, j’ai plutôt réagi à ce qui émanait de certaines entités. 

Je garde particulièrement en mémoire le volet de grenier du peuple Dogon du Mali. Je revois aussi la statuette assise de la culture remojadas du Mexique, le masque funéraire de la culture chancay du Pérou central, les statuettes de jumeaux ibeji du peuple Yoruba du Nigeria, les idoles féminines des Cyclades en Grèce, un des bols à thé (chawan) du Japon et les birdstones du peuple Mound Builders d’Amérique du Nord. » Alice Anderson

 

Publié à l'occasion de l'exposition éponyme au musée d’Art moderne de Fontevraud-Collections nationales Martine et Léon Cligman, du 23 octobre 2021 au 16 janvier 2022.

Alice Anderson a été nommée pour le prix Marcel Duchamp en 2020. Son travail est exposé internationalement et certaines de ses œuvres sont entrées dans les collections publiques comme celles du Centre Pompidou à Paris.

Alice Anderson

20,00 €Prix